Vin rougeVin blancChampagne et CavaVin roséVin douxVin fortifié

Rueda

Dónde está Rueda
Rueda et verdejo, une région et son cépage phare. Deux noms intimement liés l'un à l'autre, qui expliquent comment une région viticole a choisi et promu ce cépage blanc autochtone à un point inimaginable. Le résultat est un excellent vin blanc qui a offert une renommée nationale et internationale à ses producteurs et à leur poule aux œufs d'or.

Avec des caractéristiques très similaires au cépage blanc du sauvignon blanc, également largement utilisé dans la région, les vins de verdejo offrent des arômes très variés de fenouil, d'herbes fraîches, de pomme. En bouche ils sont fruités, fins et très élégants. Ils sont parfaitement adaptés à la fermentation en fûts, ce qui les rend plus complexes, plus onctueux et leur octroie une plus grande durée de vie.

La plupart des vignobles sont situés au sud de la province de Valladolid et, dans une moindre mesure, à Ségovie et à Avila. Le climat y est continental avec des hivers secs et froids et des étés chauds aux nuits fraîches, qui permettent une parfaite maturation des raisins. Le sol y est sablonneux et limoneux, ce qui permet une bonne aération et un bon drainage, facteurs qui influencent la personnalité du vin.

HISTOIRE

Les origines du vin dans la région actuelle de la DO Rueda semblent remonter au Moyen Âge. Sous le règne d'Alphonse VI, le raisin verdejo arriva en Espagne par l'intermédiaire des Mozarabes, ces chrétiens de langue arabe, qui vinrent repeupler le bassin du fleuve du Duero. Pendant l'âge d'or espagnol, le vin le plus célèbre de la région était le vin dit « Dorado », c'est-à-dire doré, un « rancio » obtenu après un vieillissement statique en extérieur, qui était considéré comme le vin de la cour des Rois Catholiques. Sous la protection du Roi et de celle de l'empereur Charles Ier, un nouvel élan est donné à cette région, où l'on réalise de grandes plantations et dans laquelle le vin est alors produit abondamment.

En 1911, un décret royal déclare que le vin de la commune de Medina del Campo est un vin spécial, semblable à ceux de Xérès et de Malaga en style, mais qui, contrairement aux vins andalous de l'époque, coûtait encore plus cher en vieillissant.

En 1980, l'Appellation d'origine Rueda fut créée, la première en Castille et Léon qui couvrira également la production de vins rouges et rosés à partir de 2008.

VIGNOBLE

La DO Rueda compte environ 14 000 hectares de vignobles, principalement couverts de cépages blancs. Le rendement des variétés blanches en espalier est d'environ 10 000 kg par hectare, tandis que celui des variétés rouges tombe à 7 000 kg/ha. En ce qui concerne la densité de plantation, pour les formations en gobelet, le minimum est de 1 110 pieds par hectare, tandis que pour les vignes en espalier, la limite minimale est de 2 220 pieds par hectare. Le standard de plantation le plus répandu est de 3 x 3 mètres pour les vignes en gobelet, et de 3 x 1,5 mètre pour les vignes en espalier.

Les hivers sont longs et froids (avec des températures souvent négatives), les printemps sont courts et marqués par des risques de gelées tardives (ce qui retarde la taille) et les étés sont très chauds et ensoleillés ; mais malgré toute la chaleur accumulée, les raisins ne sont pas récoltés à cette saison, car la maturation des fruits est tardive. Le manque d'éléments nutritifs dans les couches supérieures du sol recouvert de cailloux et de graviers alluviaux oblige les vignes à survivre en enfonçant leurs racines dans le sous-sol. Les vents d'ouest et de sud-ouest (autan) de l'Atlantique provoquent des pluies automnales, bien que les précipitations totales enregistrées chaque année soient plutôt rares ; l'irrigation goutte à goutte compense les carences naturelles. Tous ces facteurs, ajoutés aux forts contrastes thermiques pendant la période végétative des plantes, placent le vignoble de la DO Rueda dans une frange climatique que l'on peut considérer de continentale, malgré sa latitude sud. Le sucre que les plantes produisent au cours de la journée, dû au fort ensoleillement et aux températures élevées, contraste avec l'acidité que garantit la fraîcheur nocturne. Cet équilibre donne naissance à des vins parfaitement équilibrés, avec une bonne acidité et une délicieuse charge fruitée.

De nouvelles techniques de culture et l'aide communautaire à la restructuration des vignes ont considérablement rajeuni le vignoble de Rueda. Seul le cépage palomino fino (plus connu sous le nom de listan en France) possède des vignes à la très longue durée de vie qui ne seront pas replantées, car la DO n'autorise pas de nouvelles plantations de ce cépage, considérant qu'il ne s'adapte pas bien au vignoble de la région et au style des nouveaux vins de Rueda produits ces dernières années.

RAISINS

La DO Rueda est spécialisée dans la production de vins blancs et, plus particulièrement, issus du cépage verdejo, qui a démontré une parfaite capacité d'adaptation à un environnement très rude, mais a su également offrir le meilleur de lui-même. Le verdejo est une variété à la feuille plutôt petite, avec une grappe et des fruits de taille moyenne. Le sauvignon blanc, un autre cépage qui donne d'excellents résultats dans la région, a lui, de petites feuilles, de petites grappes et une maturité précoce ; ses arômes tropicaux sont incomparables.

D'autres cépages comme le macabeu (12 %) ou le palomino fino (3 %) étaient populaires dans la région il y a un certain temps, mais ces derniers perdent peu à peu la faveur des viticulteurs. Dans les années 1930, le cépage palomino fino commença à être planté dans la région par certains producteurs originaires de Xérès. C'est un raisin avec de bons rendements et l'on estime qu'il peut offrir des vins de styles similaires à ceux de l'Andalousie. De même, le cépage viura (ou maccabeu), emblématique de la Rioja, a commencé à être cultivé dans les années 1950 et à être associé au vieillissement dans le bois, à une époque où les vertus du cépage verdejo restaient encore à découvrir.

Le sauvignon blanc est arrivé dans la région dans les années 1970 et s'est rapidement très bien adapté au vignoble castillan. Sa courte période végétative, qui le rend performant dans les régions froides comme sa Loire natale, lui permet de s'acclimater aux altitudes du vignoble de la DO Rueda (entre 600 et 800 mètres au-dessus du niveau de la mer). Son caractère floral et fruité a contribué à renforcer fortement l'image de la région à l'international.

Il semblerait que les raisins rouges aient été communs à Rueda avant l'épisode de phylloxéra, mais ils ont pratiquement disparu des vignobles de la région après le passage de ce fléau. En 2008, le règlement de la DO accepte de nouveau les raisins rouges et la production de vins rosés et rouges, principalement à base de raisin tempranillo.

La modernisation permet aujourd'hui de procéder à des vendanges mécaniques pour 95 % des raisins. Cette pratique se fait la nuit pour éviter la lumière du soleil et les températures diurnes élevées qui risqueraient d'oxyder les moûts.

VINS

Le verdejo de Rueda est le roi incontesté des vins de la DO. Lorsqu'une bouteille est estampillée « verdejo » sur sa contre-étiquette, cela signifie que le vin est élaboré avec un minimum de 85 % de ce cépage, même s'il s'agit le plus souvent de vin monovariétal. De couleur jaune paille, il a un grand potentiel aromatique et un nez très élégant, avec des arômes fruités nets (de pomme et d'agrumes mûrs, devenus tropicaux dans les millésimes des années chaudes), des notes d'anis et de fenouil, et une finale légèrement amère et herbacée, typique du cépage.

C'est un peu la même chose pour les bouteilles de sauvignon blanc. Ainsi, le mot « sauvignon » sur une contre-étiquette, indique qu'il s'agit d'un vin élaboré avec au moins 85 % de ce cépage français introduit dans la DO par le domaine Marqués de Riscal dans les années 1970. Ce sont des vins légers et frais, très fruités (notes de pamplemousse et de fruit de la passion), avec une touche florale et herbacée, et une teneur en alcool qui varie entre 11º et 14º.

Les « Rueda » sont des vins pour lesquels le cépage verdejo représente au minimum 50 % du coupage, le reste étant du sauvignon blanc ou du macabeu, des cépages qui apportent acidité, arômes floraux et légèreté. Ce sont généralement des vins à la robe jaune pâle à jaune paille, avec le caractère intense du raisin verdejo, mais légèrement plus dilué. Mais ce n'est pas tout, la DO produit aussi des vins doux, des vins pétillants de méthode traditionnelle et des vins oxydatifs sous l'appellation « Rueda Dorado », qui rendent hommage aux vins qui ont connu un grand succès par le passé. La fermentation et le vieillissement sur lies, ainsi que l'élevage en fût ou en œufs en béton sont des facteurs qui ont contribué à la complexité et à l'onctuosité des vins de Rueda, leaders parmi les vins blancs espagnols.

Des vins rosés fruités sont également produits, mousseux ou non, avec un minimum de 50 % des cépages rouges autorisés (tempranillo, cabernet sauvignon, merlot et grenache). Les rouges, quant à eux, de plus en plus minoritaires, sont produits dans des gammes allant des vins jeunes au Gran Reserva.

Vin de Rueda

135 vins
6 pour envoi immédiat
6 EN STOCK

6.95

6 pour envoi immédiat
EN STOCK

9.30

12 pour envoi immédiat
EN STOCK

9.10

13 pour envoi immédiat
EN STOCK

5.40

3 pour envoi immédiat
EN STOCK

7.25

4 pour envoi immédiat
EN STOCK

8.80

11 pour envoi immédiat
EN STOCK

6.49

EN STOCK

7.94

DISPONIBLE SOUS 6 JOURS

9.76

EN STOCK

8.30

EN STOCK

6.95

15 EN STOCK

4.20

EN STOCK

8.80

18 EN STOCK

5.95

12 pour envoi immédiat
EN STOCK

7.25

2 EN STOCK

8.84

EN STOCK

14.75

12 pour envoi immédiat
15 EN STOCK

5.26

DERNIÈRE BOUTEILLE

14.26

2 EN STOCK

7.50

1 pour envoi immédiat
EN STOCK

8.70

10 EN STOCK

6.95

EN STOCK

13.69

4 EN STOCK

7.45