Vin de Giovanni Almondo · Vinissimus
PANIER
Promotion 11+1 gratuite... SUR PLUS DE 12 000 VINS !

Giovanni Almondo

Giovanni Almondo

La famille Almondo est inscrite dans les registres municipaux de Montà depuis le XIVe siècle : on peut dire que l'entreprise opère au cœur du Roero depuis plus de six cents...

Année de fondation1978
ŒnologueDomenico Almondo
Vignoble propre :18 / ha
Production annuelle130000 / bouteilles
Pays
Appellations
Cépages

Vin de Giovanni Almondo

30,20

(27,69 x12)

12x11

13,91

(12,75 x12)

12x11

19,30

Giovanni Almondo

La famille Almondo est inscrite dans les registres municipaux de Montà depuis le XIVe siècle : on peut dire que l'entreprise opère au cœur du Roero depuis plus de six cents ans. Les Almondo ont toujours vécu à Vittori di Montà, au cœur des actuels vignobles d'arneis et épicentre de la vie paysanne de l'époque. Près des vignes de raisin blanc, dont la culture est attestée depuis des siècles dans la région de Canale, la zone a toujours été considérée comme exceptionnelle pour les asperges, les fraises et les pêches. De même que pour ces cultures, l'arneis de Montà excelle pour son parfum et sa saveur.

Après ses études de sciences agronomiques, en 1980 Domenico Almondo a donné à la cave l'impulsion décisive vers une viticulture de qualité. Son ambition, considérée comme pionnière à l'époque, était de créer un arneis élégant et doté de personnalité : un vin blanc contemporain, mais en même temps complexe et intriguant. C'est encore aujourd'hui le style Almondo : des arômes clairs, parfumés, bien définis et surtout minéraux.

L'entreprise reste familiale, comme à l'époque de sa fondation. Toutes les opérations, tant dans le vignoble que dans la cave, sont effectuées directement et personnellement par les membres de la famille. Ce grand effort et cette expérience assurent chaque année des raisins de qualité supérieure, grâce à une connaissance de la propriété vigne par vigne.

Le domaine s’étend sur 18 hectares dans les meilleures positions de Montà, à l'extrême nord du Roero. Le territoire du Montà est clairement divisé entre une partie au nord, plus élevée, avec un sol sablo-caillouteux et une acidité marquée, et une partie au sud, plus calcaire et riche en éléments nutritifs pour les plantes. Cette conformation fait de Montà le lieu idéal tant pour les vins blancs au caractère savoureux et minéral que pour les vins rouges structurés et élégants.

C'est dans la zone nord de la commune que se concentre la culture de l'arneis : il s'agit de vignobles historiques, âgés de 45 à 60 ans. L'arneis est planté sur des sols sablonneux acides à 390 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans un endroit unique dans le panorama du Roero et du sud du Piémont en général. Le vent constant, l'exposition, l'altitude et l'acidité du sol sont des facteurs clés du style frais, vibrant et savoureux de l'arneis de Domenico Almondo.

La gamme des rouges, qui proviennent des vignobles méridionaux de Montà, comprend des vins excellents et à la personnalité bien définie : il y a le Valbianchera, un Barbera d'Alba classique et dynamique, et puis bien sûr les vins rouges typiques du Roero à base de Nebbiolo, avec le cru Bric Valdiana, 18 mois en grands fûts, le Roero Riserva, 24 mois en tonneau, frais, pulpeux et juteux, et le Roero Rosso millésimé traditionnel, vif et savoureux.

Bien sûr, les blancs Arneis se distinguent. Le plus immédiat est le Vigne Sparse, frais et intrigant, fabriqué uniquement en acier : l'arneis qui raconte tout le succès de l'arneis en un seul verre. A l'autre extrémité de l'interprétation du cépage se trouve la Rive del Bricco, dont 10% repose en barrique non torréfiées. Un arneis de caractère et de structure, poivré et calcaire au nez, avec un goût savoureux, salin, frais et exceptionnellement persistant.

Bricco delle Ciliegie est l'arneis qui a décrété le succès de la famille Almondo, en effet il est considéré à juste titre comme un point de référence absolu pour la typologie. Il provient du cru du même nom à Montà et dérive d'un puzzle de petites parcelles de vignes achetées à différents propriétaires qui s'étendent sur les collines du hameau de Vittori Alto. Jusqu'à il y a soixante-dix ans, le versant était utilisé pour la culture de la vigne et des cerises, d'où le nom de "bricco". Certains des plants d'origine sont encore présents dans le vignoble, accompagnés de plants plus jeunes. Le sol exceptionnellement sablonneux (jusqu'à 80%) entrecoupé de bandes argilo-calcaires, l'altitude moyenne de 360 mètres et la présence constante de vent font du Bricco delle Ciliegie le lieu idéal pour la production d'arneis de qualité supérieure.

Les sols au sommet du versant collinaire sont constitués de sables grossiers et de graviers qui, autrefois, occupaient la bande côtière marine. En descendant la vallée, ce sol se mélange avec le sable de la zone d'Asti, qui a formé le fond d'une mer peu profonde et riche en mollusques il y a environ 3,5 millions d'années. En descendant la vallée, le sol devient légèrement calcaire et plus structuré. Souvent, la répartition normale des sables est interrompue par des bandes argileuses d'origine pédologique plus ancienne, que les mouvements érosifs ont répartis de façon aléatoire. D'un point de vue climatique, il y a un vent constant de nord-ouest au printemps et en été, qui, avec les faibles précipitations de la zone, influence la technique de culture et la maturation des raisins. Ces aspects garantissent la récolte d'un arneis exceptionnellement riche en acides et, malgré cela, doté d'une excellente structure.

Giovanni AlmondoGiovanni Almondo