Vin rougeVin blancChampagne et CavaVin roséVin douxVin fortifié

Rioja

En 1925 La Rioja fut la première région vinicole espagnole à obtenir la Denominación de Origen, équivalent espagnol de l'A.O. et, en 1991, la première à avoir la DO Calificada, équivalent espagnol de l'A.O.C. La réputation des vins de La Rioja est due, en grande partie, à ce que ses caves élaborent depuis des décennies des vins de qualité et présentés en bouteille alors même que, dans l'ensemble de l'Espagne, on produisait principalement du vin en vrac et de faible qualité. Évidemment, avec le temps, les méthodes se sont modernisées et les vins se sont adaptés aux nouveaux goûts du marché jusqu'à s'avérer être, actuellement, les vins les plus connus à l'intérieur et à l'extérieur de nos frontières.

Le renom de ces vins n'est pas seulement dû aux bonnes conditions qu'offrent le climat et le sol qui définissent un terroir très particulier, mais aussi au magnifique potentiel de son cépage roi, le tempranillo. Ce cépage, le second en extension en Espagne après le grenache, est connu pour donner des vins élégants, soyeux, frais et équilibrés et pour offrir, en même temps, la possibilité d'élaborer des vins de crianza et de garde. Parmi les autres cépages communs à cette région, bien qu'utilisés dans une moindre mesure, il faut citer le mazuelo, le graciano et le grenache. Et, à ne pas dédaigner !, les blancs jeunes ou fermentés en barrique du cépage viura (macabeu).

Les caves s'égrènent au long de la partie haute de la vallée de l'Èbre, principalement sur la Rioja mais aussi au sud de l'Álava (Rioja Alavesa) et en partie sur le sud-ouest de la Navarre. Cette vaste région d'une longueur de plus de 100 km et d'une largeur de 40 km reçoit des influences continentales et atlantiques à son extrémité nord pour s'adoucir peu à peu en des climats plus secs et plus chauds qui épousent le cours du fleuve. Sur une telle extension de terrain, les sols varient eux aussi mais peuvent être résumés en trois types : argileux-calcaires, argileux et fers et alluviaux, tous pauvres en matière organique.

LES SOUS-ZONES

Le vignoble "riojan" se divise en trois sous-zones : la Rioja Alta, la Rioja Alavesa et la Rioja Baja ou Orientale, qui s'étendent des chaînes de Cantabria et d'Obarenes au Nord jusqu'à la chaîne de la Demanda au Sud. Chacune des trois sous-zones a un caractère propre, avec des paysages et des personnalités qui leur sont propres et qui font que leurs vins, eux aussi, seront différents compte tenu des diversités du sol, du climat et même du cépage. Évidemment, chacune de ces sous-zones jouit de microclimats qui finissent de définir les particularités de chaque vin ; mais connaître globalement chacune d'entre elles permet de comprendre un peu mieux le vin de la Rioja.

Située sur le cours supérieur de l'Èbre, la Rioja Alavesa est faite de grandes plaines et de doux coteaux encadrant des localités aussi réputées que Laguardia, Labastida ou Elciego. Là, le climat est continental avec une légère influence atlantique (grâce à la barrière naturelle de la Sierra de Cantabria) et plus fortement méditerranéenne, un peu plus chaud qu'en Rioja Alta et avec des précipitations qui tournent autour des 450mm/an. De ses 10 494 ha de sols argileux-calcaires, souvent divisés en petites parcelles et terrasses, elle tire des vins de titre et d'acidité moyens de divers typologies : des traditionnels "vins de l'année" (cosecheros) à macération carbonique, très fruités, conçus pour être dégustés jeunes, à des rouges prêts à affronter les longs vieillissements en barrique. C'est là que l'on trouve certaines des caves les plus prestigieuses telles que Marqués de Riscal, Baigorri, Remírez de Ganuza ou Izadi.

La Rioja Alta,  humide et montagneuse, s'étend au sud de l'Èbre, de la ville de Haro à Logroño en passant par des localités aussi connues que Cenicero ou San Vicente de la Sonsierra. Ses 20 941 ha de vignoble jouissent d'un climat continental à influence atlantique et sont protégés des vents humides du Nord par la Sierra Cantabria. La combinaison entre des sols calcaires et pauvres, une température moyenne de 12,8 degrés et des précipitations annuelles de 450 mm permettent d'obtenir des vins au degré en alcool moyen, ayant du corps et une acidité élevée, capables de vieillir en chêne, un style que beaucoup associent aux rouges plus traditionnels, dont les incontournables Viña Tondonia, La Rioja Alta, Marqués de Murrieta ou Muga sont les piliers. Toutefois la Rioja Alta, dans son ampleur, englobe des terroirs que les palais les plus avisés savent reconnaître dans le verre ; ainsi, les vins de San Vicente de la Sonsierra sont-ils plus intenses, ceux de Cenicero plus équilibrés et ceux de Haro d'un style plus classique.

Situées au Sud-Est de l'appellation, les 16 951 ha de la Rioja Oriental ou Baja bénéficient d'une nette influence méditerranéenne qui fait d'elle la plus particulière des trois sous-zones au niveau climatique. Des localités comme Calahorra ou Alfaro peuvent attester de ce que les températures y sont plus chaudes (avec une moyenne de 13,9 degrés) et les précipitations moindres (370 mm/an). Ces facteurs, venant s'ajouter à une moindre altitude et aux sols alluviaux, permettent à la Rioja Baja d'offrir des vins de plus fort degré et plus structurés, ce qui explique pourquoi, traditionnellement, ses vins ont été utilisés pour donner du corps à ceux des autres sous-zones. Des cépages comme le grenache ou le graciano se sentent à leur aise dans les plantations de cette zone, souvent plus grandes que dans les deux autres. Dans cette région, la cave de référence est Palacios Remondo et les coopératives y ont gardé toute leur importance.

LES CÉPAGES

Actuellement, la DOC Rioja comporte 14 cépages, 5 noirs et 9 blancs, bien que le tempranillo et le viura occupent les 3/4 du vignoble. Avec 87 % du total, le tempranillo est le cépage noir le plus planté, suivi du grenache noir avec 8% ; mazuelo, graciano et maturana noir ne dépassent pas les 4 %. Parmi les blancs, la reine indiscutable est le viura, avec une occupation de 70 % du total, suivi par le tempranillo blanc avec 12 % ; aucun des 7 autres cépages (sauvignon blanc, verdejo, grenache blanc, chardonnay, torrontés, malvoisie et matura blanc) ne dépasse les 5 %.

LES VINS

Les vins les plus populaires de l'actuelle DOC Rioja sont, sans doute aucun, les rouges. Des vins à macération carbonique, jeunes et fruités, qui arrivent toujours les premiers sur le marché en passant par les Crianza, qui ont passé 12 mois au moins en barrique ; les Reserva, avec un élevage de trois ans entre barrique et bouteille ; et jusqu'aux Gran Reserva, des vins qui ne sont élaborés que lors des meilleurs millésimes et qui, entre fûts et casier à bouteilles, ont été élevés au moins 5 ans.

Il convient de ne pas oublier que tout n'est pas vin rouge en Rioja : la DOC produit aussi d'excellents vins blancs de crianza à base de viura et de malvoisie, qui d'année en année, gagnent en prestige.

Vin de Rioja

659 vins
EN STOCK

11.21

10.64

-5%
EN STOCK

9.30

EN STOCK

20.94

19.90

-5%
EN STOCK

6.49

6.17

-5%
EN STOCK

27.90

EN STOCK

13.50

12.83

-5%
EN STOCK

5.56

5.28

-5%
EN STOCK

14.80

14.05

-5%
EN STOCK

6.90

5.87

-15%
EN STOCK

19.60

4 EN STOCK

7.25

6.89

-5%
DISPONIBLE SOUS 8 JOURS

6.95

6.25

-10%
EN STOCK

8.21

7.39

-10%
10 EN STOCK

8.80

7.92

-10%
18 EN STOCK

42.85

EN STOCK

6.90

6.55

-5%
EN STOCK

10.20

9.70

-5%
EN STOCK

14.26

11.40

-20%
7 EN STOCK

6.90

5.87

-15%
DISPONIBLE SOUS 7 JOURS

18.90

17.95

-5%
EN STOCK

11.95

11.35

-5%
EN STOCK

9.95

9.46

-5%
DISPONIBLE SOUS 7 JOURS

9.95

9.46

-5%
9 EN STOCK

13.74

Caves emblématiques