Vin de Roero · Vinissimus
PANIER
Promotion 11+1 gratuite... SUR PLUS DE 12 000 VINS !

Vin de Roero

La région située au nord du Tanaro et d'Alba, à l'image des collines légendaires des Langhes, a eu du mal à trouver sa propre identité viticole. en effet, le Roero, pour des raisons climatiques, est la terre d'un nebbiolo plus prêt, moins structuré et moins apte au vieillissement que celui des Langhes, même s'il est doté d'une agréable douceur et de tanins suaves. La création d'une appellation dédiée à cette région, à l'origine, avait pour but de pousser et de mettre en valeur ce Nebbiolo "différent", fidèle compagnon des tables simples et sujet à un affinage même pendant plus de trente mois dans la typologie réserve : il s'agit de démontrer que certains crus de cette zone, élevés avec de bons rendements et avec une sélection stricte, n'ont rien à envier aux grands rouges des environs.

Lire la suite
48 produits

10,10

(9,26 x12)

12x11

13,70

(12,56 x12)

12x11

16,15

(14,81 x12)

12x11

30,20

(27,69 x12)

12x11

17,45

(15,99 x12)

12x11

9,60

(8,80 x12)

12x11

13,50

(12,38 x12)

12x11

16,60

(15,21 x12)

12x11

15,50

(14,21 x12)

12x11

11,60

(10,64 x12)

12x11

30,20

(27,69 x12)

12x11

13,91

(12,75 x12)

12x11

14,20

(13,01 x12)

12x11

29,30

(26,86 x12)

12x11

11,60

(10,64 x12)

12x11

25,25

14,45

(13,24 x12)

12x11

19,30

12,00

(11,00 x12)

12x11

12,80

(11,74 x12)

12x11
Épuisé

14,45

Épuisé

26,05

22,14

-15%
Épuisé

24,70

Épuisé

13,50

Épuisé

11,10

Épuisé

18,20

Épuisé

13,40

Épuisé

13,34

Épuisé

32,20

Épuisé

16,70

Épuisé

40,69

Épuisé

13,15

Épuisé

26,05

23,45

-10%
Épuisé

14,00

Épuisé

23,00

Épuisé

12,50

Roero

La région située au nord du Tanaro et d'Alba, à l'image des collines légendaires des Langhes, a eu du mal à trouver sa propre identité viticole. en effet, le Roero, pour des raisons climatiques, est la terre d'un nebbiolo plus prêt, moins structuré et moins apte au vieillissement que celui des Langhes, même s'il est doté d'une agréable douceur et de tanins suaves. La création d'une appellation dédiée à cette région, à l'origine, avait pour but de pousser et de mettre en valeur ce Nebbiolo "différent", fidèle compagnon des tables simples et sujet à un affinage même pendant plus de trente mois dans la typologie réserve : il s'agit de démontrer que certains crus de cette zone, élevés avec de bons rendements et avec une sélection stricte, n'ont rien à envier aux grands rouges des environs.

En réalité, la création de l’appellation DOC Roero, aujourd'hui DOCG, n'a fait que mettre en lumière un grand cépage blanc, l'Arneis, typique de la zone (mais que l'on trouve également dans les Langhes), capable de combiner une bonne douceur et un bon parfum avec une structure agile, dynamique, fraîche et prête. Et donc, bien que de nombreux Roero Rosso Riserva rappellent aujourd'hui la complexité et la profondeur de nombreux autres rouges des Langhes, le grand vin de la région est l'Arneis. C'est un vin blanc agréable et réussi, de couleur paille à l'œil et intriguant au nez avec ses notes de fleurs blanches, d'herbes aromatiques, de pomme et de pêche.

Au départ, l'Arneis était considéré comme un vin facile à boire, immédiat et sans prétention. Cette nature du vin, qui s'avère aujourd'hui être une force, ne nous révèle qu'une partie de son potentiel. Certes, l'Arneis produit des vins blancs qui sont franchement minéraux, avec un bon fruit, frais et savoureux, avec des notes végétales élégantes et des arômes herbacés parfumés. Il y a toujours une aromaticité invitante pour équilibrer, et tout cela fait de ce blanc piémontais très apprécié un excellent vin d'apéritif. Mais ce n'est pas tout. Grâce à la maturité des grappes et en travaillant attentivement dans les caves, la qualité du vin a incontestablement augmenté, lui permettant ainsi de rivaliser avec les meilleurs blancs italiens : c'est une nouvelle sensibilité qui touche l'arneis depuis une vingtaine d'années, et qui lui a permis de devenir un pionnier dans la redécouverte des vins blancs piémontais.

La particularité qui caractérise le Roero se trouve dans le sol maigre et sablonneux entre les hautes collines et les pentes, où les vignes, cultivées en moyenne entre 250 et 350 mètres d'altitude, trouvent une excellente exposition au soleil. La zone classique de l'arneis, d’où la vigne serait originaire et où elle est encore populairement identifiée comme "nebbiolo bianco", est celle de Canale et des communes voisines. C'est ici, sur un sol argilo-calcaire, que se trouve le légendaire vignoble Renesio, qui serait à l'origine du nom du cépage arneis (anciennement appelé "ornesio") et où la culture de ce raisin est documentée depuis le XVème siècle : un signe que ce vin blanc piémontais a toutes les lettres de noblesse pour être considéré comme un grand cru.

Le nom Roero provient de la noble famille d'Asti des comtes de Roero, qui ont dominé ces collines de châtaigniers, de noisetiers et d'arbres fruitiers dès la fin du Moyen Âge jusqu'au XVIIIe siècle. Les célèbres roches du Roero sont des dépôts d'origine éolienne et fluviale, avec la présence de sols rouges argileux et sableux, qui caractérisent le côté Roero du fleuve Tanaro.

Le Roero a différents sols qui sont en général excellents pour les raisins blancs et les rouges. Le sol du Roero est généralement composé de marne, avec une prédominance de grès, de roches sédimentaires d'origine marine, et une bonne teneur en calcaire, argile et sable, ce dernier rendant le sol meuble et lui conférant douceur et grande perméabilité. En raison de leur origine marine, les terres sur lesquelles les vignes sont cultivées sont plutôt pauvres en matière organique mais riches en sels minéraux.

A cela s'ajoute le climat, relativement sec et surtout riche d'importantes amplitudes thermiques : des ingrédients parfaits pour des vins blancs dotés d'une minéralité marquée, d'une élégance aromatique et d'une finesse saline. Généralement vinifié seulement en acier, passant parfois une période prolongée sur lies ou en bouteille, l'Arneis bénéficie d’un développement partiel en bois ou à une petite macération sur les peaux. Ce ne sont pas les producteurs qui manquent pour créer des versions pétillantes et passerillées.