Guide pratique d'introduction au vin espagnol · Vinissimus
Pays de livraison :
France
Langue
PANIER
SOLDES D'ÉTÉ ! Jusqu'à -20% sur milliers de vins !

Guide pratique d'introduction au vin espagnol

Le Rioja est probablement le premier nom qui vient à l'esprit quand on parle de vin espagnol. Mais quelles sont les autres appellations ? Lesquelles sont les plus remarquables ? Où sont produits les meilleurs blancs d'Espagne ? Quelles sont les meilleures marques de cava ? Dans les lignes qui suivent, nous vous proposons de brièvement découvrir qui fait quoi, où et comment dans le monde du vin espagnol.

L'Espagne est le troisième producteur de vin dans le monde. C'est aussi le pays qui compte le plus grand nombre d'hectares de vignobles (près d'un million). Plus de 10 000 domaines y produisent une grande diversité de crus, allant de vins très accessibles et abordables à de véritables joyaux chargés d'histoire, et il n'est pas toujours si simple de s'y retrouver.

Quelles sont les principales appellations en Espagne ?

Les principales régions productrices de vins de qualité en Espagne sont situées dans le tiers nord de la péninsule ibérique et sont essentiellement au nombre de trois : Rioja, Ribera del Duero et Priorat, trois territoires où l'on produit principalement du vin rouge.

L'appellation Rioja (DOCa)

La Rioja est l'une des deux régions d'Espagne les plus anciennes, avec celle de Jerez. C'est aussi la plus prestigieuse du pays et son histoire récente est étroitement liée à celle des vins de Bordeaux et au fléau du phylloxéra. Le vieillissement des vins en fûts dans le style du Médoc et la commercialisation du vin en bouteille ont été introduits en Espagne par les Marquis Marqués de Murrieta et Marqués de Riscal. Le chemin de fer reliant ces deux régions a été indispensable à leur survie et à leur développement. C'est pour cela qu'en général, la meilleure façon de découvrir le vin de Rioja ainsi que le vin de qualité en Espagne, c'est de visiter l'un des domaines centenaires de l'emblématique Barrio de la Estación (Quartier de la Gare), dans la ville de Haro. La Compañía Vinícola del Norte de España, CVNE, plus connue à Haro sous le surnom de « la Cune », est l'un d'entre eux et propose un large éventail de vins de toutes les gammes de prix.

Il ne faut pas confondre la région viticole de Rioja avec la communauté autonome de La Rioja (avec un article défini). Les terres de Rioja s'étendent sur des communes des régions de La Rioja, de Navarre et du Pays basque et sont divisées en trois sous-régions : Rioja Alta, Rioja Oriental et Rioja Alavesa, toutes trois situées sur les rives de l'Èbre.

Les vins de Rioja les plus célèbres sont les vins traditionnels et sont vieillis en fûts de chêne américain, sous les fameuses catégories Rioja Crianza, Rioja Reserva et Rioja Gran Reserva. Tandis que les vins plus modernes sont principalement vieillis en fûts de chêne français. Pour mieux comprendre, comparez, par exemple, un vin de Bodegas López de Heredia ou de La Rioja Alta, avec n'importe quels vins d'Artadi, un domaine qui, bien qu'ayant quitté le Conseil régulateur de Rioja, propose certains des meilleurs exemples de Rioja moderne. D'autres domaines, comme Marqués de Murrieta, proposent des vins des deux styles.

Le cépage principal des vins de Rioja est le tempranillo, mais il est très fréquent de le trouver accompagné de grenache, graciano ou mazuelo, surtout dans les vins plus traditionnels, et parfois même de maturana tinta. Le viura est le principal cépage blanc, suivi du tempranillo blanc, du grenache blanc et du malvoisie.

Rioja est une région immense et passionnante où tous les palais peuvent trouver le vin qui saura les charmer. On y trouve aussi bien des vins très classiques et traditionnels que des grands noms au style plus conventionnel. Les vins de petits vignerons et de domaines familiaux côtoient ceux élaborés par les vignerons et les œnologues les plus réputés. En plus de ceux précédemment mentionnés, n'hésitez pas à goûter des vins d'Artuke ou d'Abel Mendoza pour vous rendre compte de ce que représente la diversité des Rioja. Découvrez les créations de maîtres tels que Benjamín Romeo (Contador) ou Marcos Eguren (Viñedos de Páganos, San Vicente et Sierra Cantabria).

L'appellation Ribera del Duero (DO)

Ribera del Duero est une région de vins mûrs et puissants, aux arômes très marqués, issus de leur vieillissement dans le bois. Ces vins sont principalement élaborés à partir du tempranillo, cépage également connu en Espagne sous le nom de « tinto fino » ou « tinta del país ». Il arrive que l'on trouve également dans nombre d'entre eux des raisins cabernet sauvignon. Les tempranillos de Rioja se caractérisent par une combinaison d'arômes fruités et terreux et un caractère austère, tandis que les tempranillos de Ribera del Duero sont généralement plus denses, opulents et arborent une élégance majestueuse. Les vins de Ribera del Duero nous font un peu penser aux vins australiens en raison de leur intensité.

Dans la Ribera del Duero, les vins traditionnels coexistent également avec ceux au style plus moderne. Comme pour les Rioja, on y trouve des vins des catégories Ribera del Duero Crianza, Ribera del Duero Reserva et Ribera del Duero Gran Reserva, plus une quatrième catégorie supplémentaire : les Ribera del Duero Roble, des vins qui ont fait un séjour en fûts de quelques mois seulement. Ce n'est pas une catégorie officielle, elle n'apparaitra donc pas sur la contre-étiquette des bouteilles, mais c'est un type de vin très populaire et idéal pour s'initier aux vins de cette appellation. Deux exemples de vins qui ne déçoivent jamais : le Pago de los Capellanes Roble et le Resalso de Emilio Moro.

Ribera c'est l'appellation de domaines emblématiques tels que Vega Sicilia et Dominio de Pingus, ou de classiques comme Matarromera et Pesquera, ainsi que d'une longue liste de producteurs incontournables comme Aalto ou encore Hacienda Monasterio. Dans la Ribera del Duero, on trouve également des vignerons aux très petites productions, élaborées de manière totalement artisanale, à partir de raisins provenant d'un important patrimoine de vignobles très anciens, comme c'est le cas de Jorge Monzón du Dominio del Águila.

L'appellation Priorat (DOQ)

Le Priorat et la Rioja sont les deux seules régions d'Espagne qui ont l'Appellation d'origine qualifiée D.O.C pour « Denominación de Origen Calificada » (ou D.O.Q. dans le cas du Priorat catalan), un gage de qualité supérieure que la Rioja reçoit pour son prestige historique et le Priorat, pour l'exceptionnalité de son sol de schistes ardoiseux appelé « llicorella ». Les vins du Priorat sont intenses et musclés. La minéralité y est également très marquée, du fait de l'ardoise. Ce sont des vins terreux faciles à reconnaître, qui font penser aux vins du Languedoc-Roussillon ou même, pour les plus mûrs, à ceux du Piémont italien.

L'histoire la plus récente des vins du Priorat remonte à la fin du XXe siècle et est marquée par deux aspects. D'une part, elle débute grâce à cinq noms connus comme les pères fondateurs du nouveau Priorat : René Barbier (Clos Mogador), Josep Lluís Pérez (Mas Martinet), Carlos Pastrana (Costers del Siurana), Álvaro Palacios (Finca Dofí) et Daphne Glorian (Clos i Terrasses). Ils ont été les premiers à parier sur le potentiel caché de cette région. Ils se sont engagés à travailler cet héritage de vieux vignobles de grenache et de carignan plantés en terrasses, sur les fameux « costers », des pentes abruptes. D'autre part, son histoire est liée au faible prix payé pour un kilo de raisin, qui a soudainement été généreusement augmenté à l'initiative d'une ancienne coopérative villageoise, la Cooperativa de Porrera. Cet acte révolutionnaire visait à préserver le grand patrimoine des vieilles vignes de la région, à valoriser le travail des vignerons et à contribuer ainsi à la relance de l'ensemble du territoire. Aujourd'hui, ce sont les nouvelles générations de ces familles locales, ainsi que des œnologues et vignerons très actifs venus d'un peu partout, qui poursuivent ce travail et maintiennent les normes de qualité élevées des vins du Priorat. Sara i René Viticultors, Ester Nin, Celler Scala Dei et Terroir al Límit sont quelques-uns des principaux producteurs actuels du Priorat. Des vins d'entrée de gamme tels que le Els Pics ou le Les Crestes offrent également une qualité exceptionnelle pour un prix très raisonnable.

Quelles autres appellations offrent un meilleur rapport qualité-prix ?

En Catalogne, l'appellation Montsant offre des vins intenses, terreux, aux arômes de garrigue méditerranéenne, une excellente opportunité de se rapprocher de l'emblématique voisin Priorat. Il s'agit de vins élaborés à partir de grenache et de carignan, assemblés avec d'autres cépages comme la syrah, le cabernet sauvignon ou le tempranillo, connu ici sous son nom catalan « ull de llebre ». Les vins des domaines Acústic Celler, Venus La Universal ou Celler Joan d'Anguera font partie des incontournables d'une longue liste qu'il est difficile de raccourcir.

Près de Barcelone, dans la région du Penedès, on trouve pratiquement tous les styles et toutes les couleurs de vin. Il suffit de jeter un œil aux catalogues de Parés Baltà ou d'Albet i Noya, le pionnier des vins biologiques en Espagne. Les blancs élaborés à partir du xarel-lo indigène sont parmi les plus personnels, frais et savoureux. Le Nun Vinya dels Taus d'Enric Soler, monocépage, 100 % xarel-lo, figure parmi les meilleurs blancs d'Espagne. Les domaines Alemany i Corrió, Joan Rubió et Celler Can Credo sont d'autres noms à retenir.

En descendant le long de la côte méditerranéenne, c'est le mourvèdre qui s'impose comme le cépage roi. La région de Jumilla en Murcie offre des vins parfumés aux olives noires et à la violette, avec des styles très divers, en allant des vins concentrés de style Nouveau Monde jusqu'aux vins plus doux et stylisés. Comparez les vins puissants de Juan Gil ou d'El Nido avec les vins élégants et rustiques de Casa Castillo.

Le grenache est le deuxième grand raisin rouge d'Espagne. Près de la Rioja, l'appellation aragonaise de Campo de Borja offre de délicieux grenaches mûrs, des vins très fruités et gourmands aux tanins fins. Si vous aimez les rouges australiens, vous adorerez les nouveaux vins de cette terre, comme ceux de Bodegas Alto Moncayo.

Les grenaches de Gredos sont également des vins extraordinaires, nés au centre de la péninsule, à mi-chemin entre les provinces de Madrid, d'Avila et de Tolède, dans un terroir qui ne bénéficie d'aucune reconnaissance officielle, bien qu'il soit l'un des plus reconnaissables de tout le pays. Les grenaches des montagnes de Gredos sont nobles, sauvages et arborent une élégante rusticité ainsi qu'une robe claire. Bernabeleva et Comando G sont des domaines incontournables de cette région.

Pour ce qui est du nord de la péninsule, il est essentiel de connaître les nouveaux vins élaborés dans le Bierzo et la Ribeira Sacra. Dans le Bierzo, Ricardo Pérez Palacios (de la famille Palacios) et Raúl Pérez ont commencé à placer la région parmi les meilleures d'Espagne, grâce à des vins exquis, riches en fruits sauvages, frais et équilibrés, dont la personnalité est souvent comparée aux vins de certaines sous-régions de Bourgogne ou du nord du Rhône. La Ribeira Sacra voisine offre, quant à elle, des vins aussi beaux et impressionnants que le sont ses paysages. Des vins pleins de fraîcheur atlantique et d'arômes floraux, à la minéralité marquée. Laissez-vous séduire par les vins du Dominio do Bibei et de Guímaro.

Où sont produits les meilleurs vins blancs d'Espagne ?

L'Espagne compte deux appellations consacrées presque exclusivement à la production de vins blancs : Rueda et Rías Baixas. Cependant, on trouve d'excellents blancs dans presque toutes les autres appellations du pays.

La région de Rías Baixas se trouve en Galice, à l'extrême ouest, au nord du Portugal. C'est celle des blancs rafraîchissants et salins issus du cépage albariño offrant des vins toujours fruités, gras et minéraux. Les meilleurs albariños vieillissent magnifiquement en bouteille et peuvent faire penser aux rieslings allemands. Ce sont des vins à forte acidité, très marins, idéaux pour accompagner les poissons et les fruits de mer. Nous vous recommandons d'ajouter ces noms à votre liste de favoris : Fefiñanes, Zárate, Pazo de Señoráns, Do Ferreiro et Rodrigo Méndez.

Rueda se situe dans la région de Castille et Léon, tout près de la Ribera del Duero. C'est la région des blancs aromatiques verdejo, un cépage qui combine des arômes merveilleusement fruités avec des notes herbacées qui lui donnent son nom (verdejo vient de verde, « vert » en espagnol). Les verdejos de José Pariente sont parmi les plus connus, tandis que ceux de Menade, Barco del Corneta ou encore Isaac Cantalapiedra sont parmi les plus frais et de la meilleure qualité. Un des grands verdejos vieillis en fût, qui s’impose depuis toujours, est le Belondrade y Lurton.

Toujours dans le quart nord-ouest de la péninsule, les appellations Valdeorras et Bierzo offrent des godellos blancs très élégants, corsés à la minéralité vive comme le montrent les extraordinaires As Sortes de Rafa Palacios ou les vins du domaine Bodegas Valdesil.

En allant vers l'est, la célèbre Rioja ravit le palais des amateurs de blancs secs et corsés, avec ses vins à base de viura, grenache blanc et malvoisie, jeunes ou vieillis en fût. Abel Mendoza est le grand maître des blancs monocépages.

Sur la côte méditerranéenne, en Catalogne, le cépage xarel-lo s'est révélé être très adapté au vieillissement et propose d'excellents blancs vieillis en fût dans le Penedès, tandis que la région de Terra Alta, plus au sud, propose des grenaches blancs frais et expressifs.

Les vins blancs espagnols sont des blancs secs par définition. Néanmoins, on trouve en Andalousie de véritables délices doux sous l'appellation Malaga, des blancs élaborés à partir du cépage muscat d'Alexandrie. Les meilleurs sont les Molino Real de Telmo Rodríguez et ceux élaborés par Jorge Ordóñez & Co.

Cavas et vins de Jerez-Xérès

Il serait très injuste et incomplet de parler des vins espagnols sans consacrer au moins quelques lignes à ses vins mousseux, les cavas, et aux vins andalous traditionnels les vins de Xérès.

La production de vins mousseux en Espagne a une longue tradition, ces derniers sont élaborés selon la méthode traditionnelle de seconde fermentation en bouteille, tout comme les champagnes français ou les franciacortas italiens. Devant l'impossibilité d'utiliser le terme de champagne, il a été décidé en 1972 de les appeler cavas, en reprenant le nom espagnol donné aux caves souterraines utilisées pour le vieillissement des bouteilles.

La principale production de cavas se fait dans la région catalane du Penedès, où l'on utilise principalement un mélange de xarel-lo, macabeu et parellada dans différentes proportions. Aujourd'hui, nous utilisons le terme « cava » dans un sens large pour désigner tous les vins mousseux produits en Espagne, non seulement ceux de la D.O. Cava, mais aussi les vins mousseux de l'appellation Clàssic Penedès et ceux des producteurs réunis sous la récente marque Corpinnat, qui rassemble entre autres le Recaredo et le Gramona.

Si les champagnes sont majoritairement bruts, les cavas sont brut nature sans pour autant manquer de sucrosité et de douceur. En effet, les raisins gardent une forte teneur en sucre de manière totalement naturelle grâce au soleil méditerranéen. Les cavas des catégories Reserva et Gran Reserva sont une excellente option pour apprécier un vin vraiment séduisant et raffiné de grande qualité à un prix beaucoup plus abordable que leurs homologues français ou italiens. Pour une touche plus glamour, le Raventós i Blancs de Nit, le Colet Assemblage et le Rosat Barrica de Carles Andreu figurent parmi les meilleurs cavas rosés.

Les vins de Xérès sont des vins fortifiés, c'est-à-dire du même style que les vins de porto et de madère du Portugal, ou les marsalas italiens de Sicile. Ce sont les vins typiques de l'Andalousie, élaborés selon un système de vieillissement appelé « criaderas y solera », qui consiste à faire vieillir le vin dans des fûts stockés les uns sur les autres, en rangées superposées. Le vin que l'on met en bouteille est partiellement extrait des barriques inférieures et le volume vidé est à nouveau rempli avec la même quantité de vin provenant de la barrique supérieure. Enfin, les fûts placés le plus haut sont remplis de vin du nouveau millésime. C'est ce mélange de millésimes au fil du temps qui donne au vin son caractère traditionnel et vieilli, avec ses arômes typiques, intenses et piquants.

Les vins andalous traditionnels les plus connus se trouvent dans la région du Marco de Jerez, un triangle formé par plusieurs localités autour de Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix, près du rocher de Gibraltar. Ils sont élaborés à partir de raisins palomino et relèvent de la double appellation Jerez-Xérès-Sherry et Manzanilla de Sanlúcar de Barrameda. Des vins traditionnels sont également produits dans la province de Cordoue, mais à base du cépage pedro ximenez. Ce sont les vins de la D.O. Montilla-Moriles. Les types de vin andalou traditionnel les plus connus sont les suivants : fino, manzanilla, amontillado, oloroso et palo cortado. Les deux premiers sont plus adaptés aux boissons, apéritifs et tapas ou encore pour accompagner les très typiques soupes froides espagnoles : le gaspacho et le salmorejo. Les trois autres types se marient quant à eux à une grande variété de plats. Goûtez par exemple un manzanilla de Hidalgo La Gitana, un La Bota de Equipo Navazos ou la gamme Gran Barquero de Pérez Barquero. Pour ce qui est des desserts, les très doux muscat ou pedro ximenez sont sublimes en accompagnement d'une glace à la vanille ou d'une part de gâteau au chocolat. Il nous sera difficile de choisir entre Ximénez-Spínola, Alvear ou Toro de Albalá.

Rouges

Blancs