Vin rougeVin blancVin effervescentAutres vinsOffresPacks vinsAppellations
Livraison offerte à partir de 100 €Frais de livraison

Pago del Cielo-Torres

4,4/5
(À partir de 18 commentaires sur 4 vins)

Pago del Cielo-Torres

Le pari que la famille Torres a lancé aux vins de la DO Ribera del Duero vers les années 2003 a acquis maintenant une telle force et un tel caractère que l'on a choisi de donner à cette cave un nom propre : Pago del Cielo. Avec des vignobles qui s'élèvent presque à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer et des vins qui sont devenus en peu de temps synonymes d'élégance il n'est pas difficile d'imaginer la raison de son nom ; comme on le dit dans cette cave : "les vignes semblent parler aux étoiles".

Le projet ambitieux de cette famille sur les terres castillanes veut, sous la houlette de l'œnologue Juan Ramón García et l'aide précieuse de Xavier Ausás, élaborer des vins qui soient le fruit des plus grands soins et expriment la valeur et le caractère de chaque terroir. À Campo de Peñafiel, aux mois les plus chauds, l'altitude adoucit la rudesse du climat continental, permet des nuits fraîches même lorsque les journées ont atteint des températures très élevées. Les contrastes thermiques entre le jour et la nuit atteignent même parfois une différence de 20 degrés et permettent aux baies d'accumuler les arômes et de mûrir progressivement, sans perdre cependant leur acidité naturelle qui dotera les vins d'une fraîcheur et d'une élégance toutes particulières.

Actuellement Pago del Cielo élabore trois vins, un chêne, un crianza et un réserve, toujours axés sur le cépage tempranillo. Le vin le plus jeune centre son pouvoir aromatique sur le fruit rouge et la vitalité alors que les vins qui séjournent plus longtemps en barrique accompagnent de leurs notes épicées et torréfiées une bouche veloutée et charnue. La Ribera del Duero et ses vins s'acheminent vers un nouvel avenir qui s'appuie sur les vieilles vignes mais porte le regard vers un horizon de qualité qui semble s'étendre à l'infini et, bien évidemment, la famille Torres ne pouvait pas rester à l'écart d'un moment si enthousiasmant.

  • ŒnologueJuan Ramón García